Comment protéger son logement du gel ?

Du propriétaire de la grande maison, au locataire du petit studio, chacun peut être confronté à une mauvaise surprise à cause du gel : canalisations rompues, compteur d’eau qui ne fonctionne plus, inondations, fuites provenant des voisins…

Canalisation-gelée

 

Outre les précautions d’usage, il faut également connaitre les conditions d’indemnisation des assurances !

Prévention contre le gel

Plusieurs assureurs imposent de prendre des mesures de protections particulières pendant la période hivernale. A défaut, ils peuvent refuser de prendre en charge les sinistres ou procéder à un abattement sur l’indemnité à verser.

Un seul réflexe : relire  les conditions générales et particulières du contrat Multi Risque Habitation (le plus souvent dans la partie « dommages aux biens », rubrique spécifique « gel » ou « dégât des eaux »).

Les mesures de prévention contre le gel les plus courantes sont les suivantes (liste non exhaustive):

  • En cas d’absence supérieure à trois ou quatre jours, quelle que soit la saison : couper l’eau du logement (robinet d’arrêt près du compteur)
  • En cas d’inhabitation et si les locaux ne sont pas chauffés normalement : vidanger les conduites, les réservoirs et l’installation du chauffage central, ou utiliser des produits antigel
  • Protéger le compteur d’eau

 

Fuite_canalisation_gel

Votre contrat d’assurance

Ces mesures s’appliquent tant aux propriétaires qu’aux locataires : en effet, ces derniers doivent faire usage de leur logement en « bon père de

famille ». Ils doivent donc respecter les consignes qui figurent dans le bail, dans le règlement intérieur de l’immeuble ou dans tout autre document porté à sa connaissance. En l’absence de consignes, les locataires doivent tout de même se montrer prévoyants en protégeant les installations, sous peine d’être accusé de négligence.

 

 

Si malgré les recommandations de l’assureur un sinistre survient, le contrat d’assurance couvre les dommages causés aux biens, ainsi qu’à ceux des voisins, provenant du gel (ou du dégel) des canalisations, des appareils et des installations de chauffage situés à l’intérieur des bâtiments.

Alors, comme dit le proverbe, « mieux vaut prévenir que guérir » !

 

 

Neige_Paris_ski

 

 

Nous volons au secours de nos clients dès qu’ils se retrouvent les pieds dans l’eau : nous leur garantissons notamment la gestion globale de leur dossier avec l’assureur mais aussi la juste indemnisation de leur sinistre !

 

 

Cet article a été rédigé par Aukazou, le spécialiste du dégât des eaux.

Venez découvrir Aukazou en cliquant ici, devis de remise en état gratuit et gestion globale de votre sinistre pour particuliers et professionnels.

 

 

20 février 2018

 

Tout ce qu’il faut savoir lorsque vous êtes victime d’un dégât des eaux : le Guide gratuit.

← Revenir sur le blog